Fabrication de Mères et Starters

Fabrication d’une mère avec du kombucha non pasteurisé.

Il est tout à fait possible de créer une mère, mais pour cela, il vous faut du starter de kombucha. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en acheter une bouteille de Kombucha bio, surtout si vous voyez flotter une petite mère en surface à travers la bouteille.

Méthode 1 (exemple)

-Si la boisson est sucrée et qu’il y a un dépôt dans la bouteille, agitez-la doucement pour mélange le dépôt à la boisson, puis mettez environ 1/3 de la boisson dans un bocal.

N’importe quel bocal peut le faire. Plus vous choisirez un bocal large, plus la mère en sera aussi large, ce qui permet de faire une quantité de kombucha plus importante. En prenant un bocal de 1 litre, vous ferez à peine 70 cl de kombucha dans le futur, donc prenez un bocal de 2 litres qui vous permettra d’en faire le double plus tard.

-Disposer un tissu maintenu d’un élastique pour recouvrir la fermentation. Ensuite, placer le bocal à température ambiante, chaud, sans fumée, ni odeur. Laisser le tout deux bonnes semaines, parfois plus longtemps sans y toucher parce qu’il faut que la boisson s’acidifie naturellement.

Une mère devrait se former en surface.  La boisson deviendra acide, une mère translucide et brillante va se former, et avec le temps celle-ci va devenir de plus en plus épaisse. Vous aurez un starter prêt à l’emploi, si le starter est trop acide, il faudra en utiliser que 5 cl/L de thé sucré.

Parfois, on peut si le kombucha acheté, qui est déjà acide :

Agiter là doucement pour mélange le dépôt à la boisson, puis mettez environ 10 cl de kombucha du commerce avec 30 cl de thé noir sucré (infusion de 3 g de thé noir + 27 g de sucre)

Disposer un tissu maintenu d’un élastique pour recouvrir la fermentation. Après, placer le bocal à température ambiante, un endroit chaud, sans fumée, ni odeur. Laisser le tout deux bonnes semaines sans y toucher.

Fabrication d’un Starter

Il est tout à fait possible de créer du starter avec une mère kombucha et du thé sucré. Le liquide qu’elle contient, c’est déjà un starter. Il faudra acidifier le thé sucré par la mère pour que processus de fermentation ait lieu.

À partir d’un disque de cellulose ou de morceaux de mère, il faudra préparer un volume de thé sucré 2 à 3 fois supérieure à celui de la cellulose de kombucha.

Le thé sucré refroidi, on y ajoute la cellulose et on protège la culture par un tissu maintenu d’un élastique fixé sur le bocal.

Puis placer le bocal à température ambiante, dans une pièce chaude, sans fumée, ni odeur. Laisser le tout quelques jours sans y toucher.

Lorsque la boisson devient acide, votre starter est prêt, vous pouvez même laisser le tout jusqu’à la formation d’une nouvelle mère.

Le Thé sucré évoqué ici, c’est de préférence :

Un thé noir (rouge), avec un très bon thé vert, c’est possible aussi

Sucré : C’est l’équivalent de 80 g de sucre par litre, parce qu’il faut que la mère et le starter se développent correctement pour devenir plus riche en microorganisme.

 

2 réponses sur “Fabrication de Mères et Starters”

  1. Bonjour
    dans mon magasin bio, j’ai acheté 2 sachets pour faire 2 litres de boisson , ma question est la suivante peut-on démarrer une culture de mère avec ces sachets là
    Merci de votre réponse

    1. Bonjour, Je n’ai jamais essayé les culture en kit, mais parfois ça tourne vraiment mal car les Microorganisme ne supporte plus un pH trop bas et à cause du manque de nourriture. Les cultures en poudre lyophilisés de kefir ne génère aucun grains. Pour tes sachets de kombucha, je pense qu’il s’agit de poudre pour faire de la boisson comme pour le kéfir mais de là faire une mère etc, c’est un mystère. Il n’y a pas mieux de fermenter avec une vrai culture dès le depart avec un bon starter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.