Fabrication du kéfir de lait(F1)

 

2 minutes, n’est pas sorcier pour la F1 (première fermentation) !

Qu’est-ce le kéfir de lait ?

Le kéfir de lait est une boisson tout comme un remède ancestral, à la portée de chaque foyer à moindre coût ! La boisson est comparable au yogourt bulgare comme au yaourt boire du style Yop, Actimel, lait Ribolt, ou Leben ou Raïb, à la saveur onctueuse (kéfir doux), gazeux et acide (kéfir dur), et on peut même y en faire un fromage avec ! À vous de voir de quelle manière consommer ce kéfir plaisir tout en ayant des bienfaits sur votre santé.

La boisson se fabrique à partir de grains de kéfir de lait et de leur nourriture, le lait animal.

Les grains sont un composé complexe de levures et de bactéries(scoby) qui sont dans une enveloppe élastique et gluante de couleur blanchâtre qui est une gangue de polysaccharide. La gangue de polyccharide prend des formes variées que l’on qualifie de choux ou de feuille pour désigner le type de grains suivant sa saveur. Le kefiran, c’est la substance gluante ou filante relâchée par les grains donc pas de panique !  C’est vrai, les grains de kéfir ne sont pas des graines à planter, mais par cette boisson, nous ensemençons notre microbiote de bonnes bactéries (probiotiques).

Les grains se nourrissent de lait animal et plus précisément du lactose dont 30% est transformé en lactase, plus ça fermente et moins il y en aura comme pour le fromage de kéfir.  Ils se nourrissent aussi de la graisse, du calcium… et à leur tour les grains s’enrichissent par les MO (microorganismes) du lait cru. La boisson kéfir n’est ainsi dire plus vraiment du lait et les intolérants au lactose et ceux ne pouvant consommer du lait à cause d’une pathologie y ont tout à gagner pour améliorer leur confort de vie.

L’utilisation de Lait de Soja ou de coco ne sont pas envisageable avec les grains de kéfir pour viabilité parce que ce n’est pas du lait, mais du jus d’origine végétal. Ces laits de végétaux n’apportent aucun bien aux grains de kéfir de lait qui ne multiplieront pas et dépériront rapidement.

La solution serait d’utiliser de la boisson kéfir de lait par repiquage à raison de 10 à 20% dans le lait de soja ! On peut aussi utiliser de la boisson kéfir de fruit sur le même principe ou un surplus de grains de kéfir de Fruit mixé.

Temps de préparation réel moins de 5 minutes : 

1-La préparation est assez rapide, 2 minutes à tout cassé :

Versez le lait dans un bocal et déposez-y les grains, fermez du bocal (en anaérobie ou en aérobie) et le mettre dans un placard à l’abri des courants d’air (à température ambiante).

Durant la fermentation les grains reste en surface et c’est tout à fait normal !

2-Temps de fermentation 

Pour un kéfir Doux avec les grains Choux, il faut attendre environ de 9-12 heures en plein été et de 17 à 20 heures quand il fait à peine 19 °c en hiver. Pour les grains Feuille, c’est approximativement 24 heures en été et en hiver jusqu’à 36-48 heures si la température ambiante est en dessous de 18°.

Pour un kéfir dur, c’est davantage de temps lorsque quelques centimètres de lactosérum apparaissent. (Article KLait Dur).

3-La filtration, c’est 2 à 5 minutes :

texture du kéfir ressemblant à du flan avant filtration
texture du kéfir ressemblant à du flan avant filtration

-Disposez une passoire sur un bol ou disposez une passoire sur un entonnoir qui seront disposé sur une bouteille, si vous filtrez 1 L.

-Ouvrez le bocal et versez le lait fermenté dans la passoire tout doucement, ou si vous voulez que ça soit plus fluide à la filtration, vous pouvez agiter le bocal. Il faudra touiller avec une cuillère et en remuant la passoire pour faire descendre la boisson lorsqu’elle est trop épaisse.

La passoire, un bas en nylon, ou dans un chinois, sert à récupérer les grains, mais aussi obtenir une boisson plus liquide et homogène. La boisson sera à conserver au réfrigérateur. Ce dernier qui ralenti fortement la continuité de la fermentation.

Ainsi, il vous restera à relancer une nouvelle fermentation quotidienne qui fera la santé de vos grains.

Attention

L’utilisation d’un sac tissu ou de dragée vide qui servirait à mettre les grains à l’intérieur pour vous faciliter leur récupération dans la fermentation est à éviter. Il y a un certain nombre de personnes qui ont eu une disparition spontanée d’une partie ou la totalité de leurs grains après fermentation. Les grains ont besoin d’être libre en fermentation.

Contre-indication :

La consommation du kéfir ne serait pas recommandée durant les phases aiguë et terminale de la pneumonie et de la bronchite de l’enfant et du nourrisson, puisqu’il conduirait à un déplacement de l’équilibre acido-alcalin du sang vers l’acidose au moment où la capacité à tamponner de l’organisme serait considérablement réduite (d’après une étude).

En cas de sensibilité aux HISTAMINES (rien à voir aux allergies, rhinite ou rhume des foins). Aucune boisson fermentée ne doit être consommée, suivez votre régime à la lettre.

Les personnes souffrant de calculs rénaux : Le kéfir à pour vertus de dilater certains canaux uretère et urètre. Des calculs voudront se faire la malle… Et vous pourriez avoir des coliques néphrétiques.

Pour plus de précision les personnes qui ne supportent voir article : Consommation Vs Herxhing

 

 

5 réponses sur “Fabrication du kéfir de lait(F1)”

  1. Bonjour

    Merci de nous régaler. Une question: quel grammage de grains pour 1 l de lait ? 2eme question: qu’est ce que les grains en feuilles et quelle est la différence avec ceux en chou-fleur ?
    Merci de me lire

    Fidèlement

    1. Bonjour Lydia
      On peut utiliser de 20 à 60g de grains par litre, il faut un bocal assez larger pour éviter l’accumulation des grains trop en surface qui formeront un bouchon rendant la fermentation non homogène ou trop accélérer. Don en revenant sur du 20g on devrait retrouver un meilleur équilibre. Un rinçage exceptionnel très léger des grains avec un filet de lait ou d’eau s’imposera, si la reprise de la fermentation est grumeleuse par rapport à ce problème. Le rinçage léger pour préserver une partie des levures qui entourent les grains qui les protège.

      Le chou a une structure plus dense et ferme.
      Il a la particularité de fermenter du lait en un kefir doux très rapidement en seulement 9-12 heures à 22°c

      Le feuille est moins dense, plus étalé pour un kéfir doux pour environ 24 heures et il est plus apprécier aussi pour faire du fromage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.