Culture en Anaérobie pour les Kéfirs et GBP

Le mot ANAÉROBIE associé en fermentation : Indique que les microorganismes vivants n’ont absolument pas besoin d’oxygène pour fermenter et pour vivre, c’est ce qu’on appelle aussi l’anaérobiose. 

Le Kéfir de Fruit ou le kéfir d’Eau et le GBP (Ginger Beer Plan) sont des culture Lactique qui fonctionne en anaérobie, leurs micro-organismes sont en très grande majorité Lactique, et il y aurait une infime partie acétique. 

L’anaérobiose a le pouvoir de maximiser les probiotiques en fermentation puisque les bactéries acétiques du génome ne pourront se développer en grand nombre.

La protection des cultures Lactiques, contre les infections bactériennes. 

Moins, il y aura d’oxygène dans le bocal, mieux ça sera, car c’est connu que les lactofermentation doivent être bien tassées pour chasser le maximum d’oxygène.  S’il y a trop d’oxygène, il aura condensation, et on s’expose à une infection de levures. La symbiose des grains en sera infectée, les grains fragilisés.  Alors, jetez-les et ne les partagez pas. Repartez sur une culture saine.

Pour cela, il faut choisir un bocal à fermeture mécanique, il sera hermétiquement grâce au joint en caoutchouc indépendant du bocal. Celui-ci laisse s’échapper le CO2, tout en empêchant l’oxygène d’entrer. Fermentation est sécurisante contre les insectes et contre toutes les odeurs.

 

Ce qu’il ne faut pas faire avec le bocal à fermeture mécanique, c’est de l’utiliser avec trop d’air à l’intérieur, ça peut générer une contamination.

 

 

 

En cas d’Aérobiose (d’aérobie) en fermentations des Kéfirs et du GBP parce que ça reste possible bien sûr… On dynamisera grandement l’expansion des bactéries acétiques dans la boisson au détriment des bactéries lactiques (probiotiques). Car plus le temps passe et plus le génome des grains de kéfirs de fruit, d’eau et de GBP en subiront les conséquences. Odeur forte, odeur vinaigrée, mère en surface des fermentations.

Culture en aérobie de kéfir de fruit, protégée d’un tissu ou d’un essuie-tout-tout et maintenu d’un élastique, ne protège absolument pas contre les bactéries acétiques. La culture

 

Mère sur un kéfir en aérobiose qui peut se développer très vite durant la fermentation et souvent durant un oubli dans l’eau sucré à température ambiante.

 

Au pire des cas, il n’y aura plus de symbiose lactique, parce que ça peut aller jusqu’ l’entière disparition des bactéries lactiques qui seront remplacer par plusieurs bactéries acétiques et levures.

 

Un bocal trop hermétique peut éclater !

Avec un bocal à vis, ce n’est en aucun cas en anaérobie, parce que lorsqu’il n’y a plus de CO2, l’oxygène rentrera automatiquement, et favorisera la multiplication des bactéries acétiques.

Un couvercle à vis en fer facilité les bactéries acétiques et puis il va s’oxyder (rouiller), et souiller la culture.

 

 

 

Utiliser un bocal à fermeture mécanique sans le joint en caoutchouc, il ne sert absolument à rien et vous exposez vos cultures aux drosophiles. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *