Kéfir Dur et F2

Le Kéfir Dur (fort)

C’est une boisson qui est acide, gazeuse à l’effet constipant. Elle est très appréciée les peuple de l’Est. Ce kéfir acide à plus de vertus qu’un Kéfir Doux qui est laxatif. Durant la fermentation les grains de kéfir comme la boisson ont capacité de transformer davantage le lactose en lactase, et rendant la boisson tolérante aux intolérants au lactose et bien plus encore que sera meilleur pour eux… le fromage de kéfir.

Méthode Kéfir Dur  (prévoir un bocal plus volumineux)

1)Faites une F1 kéfir en aérobie puis attendez suivant votre goût la quantité de lactosérum voulu dans la boisson avant de filtrer la boisson.

2) F1 en anaérobie + F2 aérobie, ça vous permet de récupérer vos grains en toutes sécurité en cas d’oublie en phase 2. Procéder par une F1 en anaérobie Doux (lorsque vous voyer des bulles de lactosérum au fond du bocal il faudra remuer et filtrer puis remettre en fermentation sans les grains.

Pour un fromage, Il faut beaucoup de lactosérum et il vous faut un contenant avec un volume plus important puisque le C02 pousse la crème et le lactosérum vers la sortie. Si on veut faire un fromage, il faut attendre plus de 3/4 en volume de lactosérum apparaisse, plus on attend et plus il y aura de crème de fromage. On filtre avec un filtre à café en nylon ou un lange, un torchon ou bas en nylon, ou un chinois. Il faudra égoutter de 12-24 heures au réfrigérateur pour vous récoltiez le fromage.

On peut accélérer la fermentation en remuant fréquemment toutes les heures quand le lactosérum peine à apparaitre.

Le Kéfir Dur arrive bien souvent par accident, lorsqu’on a laissé fermenter trop longtemps, lorsque l’on a trop de grains, et lorsqu’il fait fait trop chaud.

Si vos grains sont prisonniers de la crème

1)Aller à la pèche aux grains avec vos mains, et c’est beaucoup mieux si les grains mesure plusieurs centimètres, mes plus petit seront perdu.

2)Utilisez une passoire en Inox rigide large à mail large, tapotez vivement pour que le fromage tombe dans un bol très large et récupérer vos grains.

3)Mélanger votre fermentation, et filtrer avec un chinois, c’est beaucoup mieux qu’une passoire à maille fine.

Rinçage des grains en cas de disfonctionnement après cet épisode laborieux, c’est à cause la crème qui a emprisonné les grains peut altérer leur capacité à fermenter. Donc faites tiédir un bol de lait à une température de 37-38°c maximum et rincez les grains un par un entre vos doigts pour en extraire le surplus de fromage visible ou de graisse invisible qui les étouffent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *