Kombucha F1

La F1 est la première fermentation. Toutes fermentations acétobacters doivent être fait en aérobie et protégées des intrus par un tissus maintenue d’un élastique, etc.…Si vous débutez et que vous n’avez jamais fait de Kombucha, n’oubliez de commencer par cet apprentissage Démarrage kombucha

– Fabrication d’un litre KOMBUCHA 

Les ustensiles en fer, et autres métaux ne conviennent pas à la bonne santé de la souche et peuvent nuire à la préparation. Tous les ustensiles en Inox, en verre, comme les marmites en céramique émaillées, vinaigrier… et spatule en bois, filtre en nylon sont des matières d’un bon choix qui devraient être réservé uniquement en fermentation et non pour cuisiner pour éviter les contaminations.

Ingrédients :

– 5 g de thé noir ou vert (il est préférable de continuer au thé vert si votre mère est habituer au thé vert)

– 1 L d’eau de source, minéral ou du robinet

– 60 à 70 g de sucre

-1 mère d’1 cm d’épaisseur

-10 cl de Starter/ litre de thé

Recette :

Si vous faites la préparation en bocal prévoyez un bocal de 1,5L.

-Infusez 5 g de thé noir pendant 20 minutes ou mettez votre thé froid dans l’eau en portant le tout à ébullition pendant é minutes avec une infusion de 10 minutes mais on peut aussi attendre que la température du thé soit à température ambiante avant de filtrer si le thé est pauvre en tanin.

Préparer un bocal de 1,5 L avec à l’intérieur 60 à 70 g de sucre.

-Après les 20 minutes d’infusion du thé, filtrer le thé avec un écumoire en Inox, et délayez le sucre.

Lorsque le thé est tiède ou à refroidir en dessous de 35°,

– Ajoutez dans le bocal 10 cl de Starter/ litre de thé, mais si celui-ci est acide comme du vinaigre, utilisez-en à peine 5 à 7cl. (Quand la combinaison de la Mère et du Starter est hyper active produisant une fermentation en 48 heures, on peut fermenter uniquement avec la Mère, tout comme fermenter uniquement avec Starter.)

– Déposez la mère dans votre préparation finale délicatement (la face la plus foncé au contact de votre thé). Si vous n’y arrivez pas parce l’espace du bocal est étroit pour mettre votre main, il faudra mettre un fond de starter dans votre bocal déposer la mère et verser délicatement le reste de votre préparation en penchant le bocal, de manière à ce que le thé coule le long du bocal et passe en-dessous de la mère. C’est ainsi qu’elle restera plus ou moins en surface.

– Mettez un tissu très fin sur votre bocal… Mais tenez compte d’un minimum d’espace de 3 à 5 cm entre la surface du liquide et le tissu parce que le disque monte sous la poussée des gaz et il y restera coller, c’est pour cela qu’il faut toujours un bocal d’un volume un peu plus grand par rapport à ce que l’on fermente.

Votre préparation ne doit plus être mélangée une fois la mère posé dessus.

La préparation doit être à l’abri des rayons du soleil, des fumées, des odeurs, des plantes et de l’humidité. Evitez les courants frais en hiver.

Le temps de fermentation est plus ou moins longue, on peut se baser en partie sur la période de démarrage de la souche. En général, la fermentation se rallonge avec la fraicheur de 10 à 15 jours voir 3 semaines. En été, c’est le contraire, la F1 est plus courte lorsqu’ il fait bien chaud.

-Laissez reposer le tout pendant 5 à 15 jours. Dès le 5-6ème jour goûtez, en prélevant à l’aide d’une poire à jus ou à sauce la boisson en passant contre le bord du bocal pour ne pas déranger la mère en surface.

A quel moment récolter la boisson ?

La boisson est bonne à récolter lorsqu’elle n’a plus le goût du thé mais un goût se rapprochant davantage à celui d’un jus de pomme qui s’acidifie. Au bout de plusieurs fermentations vous ressentirez un léger pétillant sur la langue, si on veut que celle-ci soit moins sucrée laissez un à deux jours de plus en fermentation et surtout récoltez avant que le goût vinaigré s’installe.

Récolter la boisson

-Enlevez la mère et déposez la dans une assiette creuse ou un autre bocal en recouvrant d’un tissu ou d’un film cellophane pour se préserver des drosophiles.

-Brassez votre boisson pour que la lie se mélange bien à la boisson (cela permet de gagner en carbonatation en F2)

-Filtrer la boisson au filtre à café permanent en nylon pour empêcher les filaments de levures mortes d’aller en bouteille…Le filtre ira dans l’entonnoir et l’entonnoir sera imbriqué dans le goulot de la bouteille.

N’oubliez pas de garder 10% de boisson, c’est le Starter pour lancer la prochaine tournée.

En fait le Kombucha n’a pas de recette unique… La qualité et la quantité de thé comme celle du sucre, de l’eau, de quantité de Starter comme la dimension(largeur-épaisseur) de la mère, ainsi que les variations de la température ambiante sont des paramètres que vous apprendrez à maîtriser dans l’espace-temps parce que tout influent sur le Temps de Fermentation qui peut peut-être rallonger comme au besoin écourté par vos bons soins.    

Les boissons embouteillées qui ne seront pas mis au frais commenceront une F2 https://kefirkombuchajun.com/kefir-de-fruits/f2-ou-carbonatation/

Mis en garde :

Attention : si vous avez les intestins poreux, en cas de sensibilité à l’histamine tout ce qui est fermenté vous est déconseillé.

Ne consommez pas plus de 25 à 33 cl de Kombucha (adulte)/jour pendant 7 jours, risque de Herxhing. Passé 1 semaine, vous pouvez boire la quantité que vous désirez, du moins si votre organisme supporte, sinon allez-y par progression, les enfants peuvent en boire.

Il ne serait pas conseillé pour les femmes enceintes (d’après les naturopathes ou les médecins) mais certaines en ont consommé en F1 un verre par jours tout en aillant une grossesse normale.

L’apparition de moisissure (voir lexique) rend impropre la consommation de la boisson, donc ne prenez aucun risque et jetez tout, lavez et rincez le contenant et relancez la fermentation dans de meilleurs condition avec des ferments non contaminés, et analysez tout ce qui aurait pu corrompre la fermentation.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *